Blog: pourquoi écrire?

Pourquoi écrire sur le net? ou plus précisément, quelles sont les motivations à tenir un blog ?
Pour tenter de cerner cette question, je vais répondre à plusieurs petites interrogations qui peuvent venir à l’esprit d’un blogueur ou lui être soumises par des tiers.

A quoi bon?


Commençons par l’aquoibonisme basique. A quoi ça sert d’écrire, de créer, de faire des choses, puisque « tout disparaitra, le vent l’emportera »? On se donne du mal, on réfléchit, on agit, on met en place des projets alors que nous sommes que de simples « tas » de molécules, noyés dans des milliards de galaxies et que notre vie est ultra-éphémère.

C’est sur que c’est de l’argument , ça…Je répondrai juste qu’on fait toutes ces choses, car , à notre échelle, le temps est quand même assez long (enfin, on l’espère…), qu’il faut bien l’occuper et, si possible, en faisant ce que l’on aime.
A ce niveau , la motivation « number one » serait juste de se faire plaisir. On écrit un petit article par ci , par là, et on est content. Certains seront heureux d’une tournure, d’un style, d’autre satisfait d’avoir juste dit ce qu’ils avaient à dire, ou de faire partager une passion, d’avoir mené à bien un projet créatif.


Sur le web, il y a déjà plein de blogs, dont certains très complets, animés par tout un comité de rédaction, et financés de façon professionnelle


Oui, là se pose la question suivante: est-ce utile de créer quelque chose en amateur dans son coin?
La démocratisation des ordinateurs et d’internet est une révolution: elle donne la possibilité à tout le monde de créer (texte, musique, photo,video) et de diffuser cela au monde entier. Alors que cela était tout à fait inconcevable au début des années 90. Voir sa création communiquée au grand public était un rêve. Les possibilités d’édition était en effet très restreinte. Actuellement le contenu que l’on a créé est visible par tous *instantanément , si on le souhaite, en un clic ou deux.
(*disposant d’une connexion internet)
Pour autant, est-ce parce que cette possibilité existe qu’il faut s’en servir? Pas forcément, mais quand même c’est une super motivation que celle de diffuser ce que l’on a créé. Alors, bien sur, dans cette masse de création amateur sur le web, le très bon et pertinent côtoie le mauvais et le futile, voir le ridicule. Mais ne retrouve t’on pas aussi cela chez les professionnels? On s’est tous dit à propos d’un auteur, ou d’un chanteur: « Mais qu’est-ce que c’est nul! Pourquoi donne t-on de l’audience à une bouse pareille? »
User de la possibilité d’être lu, écouté, etc.., en soi, c’est déjà une source de plaisir. Participer, même de façon infime, à l’écriture de contenu accessible gratuitement sur le net en est une autre. Nous sommes tous très heureux de trouver tout cela lors de nos connexions: il est donc normal d’essayer d’y contribuer.

Oui mais si personne ne lit ou regarde ?


C’est vrai que cette question est importante:quel est l’intérêt de tenir un blog si il n’est pas (ou peu) lu? (ou de faire des morceaux de musique que personne n’écoute). Pourquoi le faire? Car là, ce n’est pas de la simple création dont il s’agit, qu’on pourrait faire par simple divertissement, mais de la raison de sa diffusion, y compris si son audience est faible.
Mis à part le fait qu’on peut être heureux d’avoir participé à la mise en ligne de contenus gratuits sur le web, comme vu ci-dessus, diffuser quelque chose le rend vivant, et peut-être même nous rend vivant…

Vous parlez de la postérité?


(hihi) Un bien grand mot pour du contenu sans prétention, mais oui tout à fait.

Quoi? Vous vous la « pêter »?


Pas du tout. Mais c’est certainement l’une de mes motivations les plus importantes (avec celle du plaisir de faire des contenus). En effet, on a que peu d’occasions dans nos vies de dire ce que l’on pense , ce que l’on est réellement. On est souvent résumé à « c’est un boucher-charcutier » , « c’est une caissière ou bien un ingénieur » ou alors « un con, un timide, etc.. ». En écrivant des textes et en les diffusant, on dévoile de nombreux aspects de notre personnalité, de notre vie. Ce contenu peut rester indéfiniment sur le web (dans certaines limites bien sur): je trouve important que des proches (surtout les enfants) puissent y avoir accès, y compris après une disparation de l’auteur. C’est en ce sens que je parlais de postérité: votre famille, vos amis , vos enfants ont la possibilité de recevoir des messages de votre part (vos points de vue, vos goûts au travers des articles de votre blog), même après votre mort. C’est génial!

Et sinon, vous n’avez pas l’impression de passez du temps, de travailler pour rien?


Ah oui, c’est quelque chose que j’ai déjà entendu: « tu fais tout ça, mais ça te rapporte quoi? » (en gros, ça sert à rien…)
Alors ça , c’est un argument qui a le don de m’interloquer! Pourquoi ne dit-on pas la même chose aux passionnés de télévision, de pétanque, de sport? Ah oui, car en bloggant , non seulement vous faites une activité qui vous divertit, mais en plus vous donnez du contenu aux autres. Alors que, peut-être vous auriez pu vendre ce service…Donc, vous passez pour un con…On a encore du mal à donner dans notre société. Pour ma part, je préfère toujours les créateurs (à tout niveau) qui sont passionnés et donnent sans compter leur temps (quitte à en tirer des bénéfices éventuels secondairement), aux calculateurs qui ne visent que la rentabilité de leurs actions (en général, ça aboutit à un résultat pourri, sauf rares exceptions). Je ne parle pas bien sur des professionnels dont c’est le métier et qui doivent concilier créativité et rentabilité. Mais pour un amateur, le moteur doit être avant tout la passion.

N’est-ce pas prétentieux de croire que ce qu’on écrit est digne d’intèrêt?


Si, un peu. Si on se pensait totalement nul, on n’écrirait sans doute pas, ou on ne publierait pas.
Donc, à mon avis, écrire sur un blog suppose un poil d’amour propre, ou en tous les cas de croyance (peut-être infondée) en ses capacités.

De la fierté?


Oui, on peut à terme être assez fier d’un travail qu’on a fait…ou le juger un peu ridicule avec le recul.
Mais ce n’est pas du tout ma motivation principale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s