Taxer le luxe?

Une Mercedes à 100 000€ au collège!?

 

L’idée de cet article m’est venu ce matin en observant les voitures déposant des élèves dans le collège (privé) de mes filles: plus de la moitié étaient de grosses belles voitures (Audi, 4×4, Mercédes, etc..).
Personnellement j’étais avec ma brave petite Clio, d’autres étaient en vélo ou à pied.

En poussant plus loin cette surenchère de belles voitures, dont la cause principale est certainement l’affirmation d’un statut social, j’imaginais un élève arrivant en Roll’s Royce flambant neuve, escortée par de gros 4×4 noirs. Cette scène imaginaire ne peut manquer de faire réfléchir sur la part utile dans l’achat d’une voiture par rapport à la part futile.

Voilà un petit sujet qui mine de rien est ultra-sensible. Il peut en effet remettre en cause la liberté individuelle. Les personnes aisées, friandes de grosses cylindrées dont le prix de vente dépasse disons 45 000€, s’estiment dans leur droit d’utiliser leur argent comme bon leur semble. Elles ne l’ont pas volé. Trouver qu’un tel achat (ou tout autre achat de produit luxueux) est inutile et déplacé revient finalement à se poser la question de la légitimité de cette possession d’argent.
Je me suis souvent demandé combien représentait en France la part des achats relevant purement du luxe et du superflu. Admettons que pour chaque type de produit nous fixions une valeur limite en dessous de laquelle il est considéré comme légitime de l’acquérir et en dessus de laquelle nous serions dans le superflu total. A mon avis, cette valeur excédentaire est énorme et pourrait financer (par une taxe supplémentaire par exemple, sorte de taxe sur la partie luxueuse des objets) nombre de projets visant à améliorer la situation des plus malheureux.

 

Plus d’impôts?

 

Il est vrai que les plus riches payent déjà beaucoup d’impots et qu’une partie de la population (plus tellement nombreuse d’ailleurs) a trouvé totalement bien fondée la loi de Sarkozy empêchant tout citoyen français de payer plus de 50% d’impôts (« Ben oui, il faut bien qu’il vous reste la moitié de ce que vous gagnez, c’est légitime » : sauf que, pour beaucoup, la moitié qui reste vaut plus de 15 « Smic » (voir très largement plus pour les plus fortunés), mais ça on a un peu oublié de le dire).

On nous dira : si vous créez une nouvelle taxe sur les produits luxueux, les riches vont quitter la France.
C’est certainement possible pour une partie d’entre eux, mais je dirais que ce sont surtout les plus pingres, les plus individualistes, ceux finalement dont un pays se passe volontiers qui partiront. Car il existe de nombreux riches en France, heureux de payer leurs impôts, conscients qu’ils ont déjà de quoi vivre très confortablement, et prêts à faire des efforts pour aider les pauvres. Car être pauvre, ce n’est pas (dans l’immense majorité) être une « feignasse » vivant aux crochets de la société , c’est souvent être un individu plus faible (physiquement, intellectuellement, psychologiquement), moins chanceux (pas né dans une famille aisée ou/et stable, pas fait les rencontres utiles professionnellement).
Et, il me semble qu’il y a une certaine indécence à rouler en Ferrari devant un SDF, mais aussi, bien sur, à exhiber des bijoux de valeur, ou à se servir d’objets hi-tech dernier cri (Ipad, Iphone, etc…)…L’idée d’une taxe progressive sur le luxe, dont le bénéfice serait reversé aux plus démunis, me semble donc humainement souhaitable.

(photos illustrant l’article : modèle représenté: « Mercedes SLR MacLaren », Licence Creative Commons Partage à l’identique par James & Vilija, sur le site Flickr.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s