L’Enfer…c’est le Travail

Je ne parlerai pas ici du travail choisi par vocation ou qui permet l’exercice d’une passion (de nombreux artistes reconnaissent la chance qu’ils ont de pouvoir s’adonner à leur activité favorite tout en gagnant de l’argent).
Il sera plutôt question du travail subi, obligatoire, qui est le lot commun de millions de français. (il y a bien sur un paradoxe à se plaindre de ce travail là, alors que de nombreuses personnes aimeraient tant trouver un emploi; mais on s’intéresse dans cet article non pas à la « joie » d’avoir un travail mais au ressenti que l’on peut avoir durant des années « au charbon »).
Lire la suite